calcul-bien-immobilier-valeur-logiciel-caledonie
L’estimation de valeur : pourquoi faire?
22 juin 2015
Le Bail : Quoi de neuf ?
8 juillet 2015

QUE FAIRE POUR LIMITER LES DEGATS DANS SON LOGEMENT ?

La période cyclonique (généralement de novembre à avril dans notre hémisphère) peut être une période angoissante pour bon nombre d'entre nous.

Face aux risques cycloniques des mesures et des précautions sont à prendre avant le début de la saison et pendant le passage d'un cyclone.
Il s'agit d'une très forte dépression prenant son origine au-dessus des océans de la zone intertropicale.

Cette dépression s'accompagne de vents violents et de pluies torrentielles.

Cette dépression est appelée ouragan ou hurricane dans la mer des Antilles et dans le Golfe du Mexique, et typhon dans l'ouest du Pacifique.
La structure d'un cyclone est caractérisée par une énorme masse nuageuse, organisée en bandes spiralées qui convergent en un anneau compact et étroit entourant la partie centrale de la perturbations appelée "œil".

Pour qu'un cyclone se forme, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Une étendue océanique suffisamment chaude, permettant une évaporation intense et des transferts de chaleur de l'océan à l'atmosphère
  • Une forte humidité et une atmosphère instable, propices à la formation de nuages verticaux appelées cumulonimbus
  • Le "paramètre de Coriolis" : Force qui agit sur n'importe quel corps mobile, dans un système tournant indépendamment. L'application la mieux connue de la force de Coriolis est pour le mouvement ou l'écoulement d'air à travers la Terre.
    Nous pouvons voir chaque jour une manifestation de la force de Coriolis quand nous vidons l'eau contenue dans un évier ; celle-ci s'évacue en formant un tourbillon qui tourne dans le sens horaire dans l'hémisphère nord et inversement dans l'hémisphère sud.
  • Le cisaillement vertical du vent
  • La structure de la Zone Inter-Tropicale de Convergence (ZITC)

Les cyclones sont classés suivant la vitesse maximale du vent, moyennée sur une minute.

On parle :

  • De dépression tropicale si le vent est inférieur à 63 Km/h
  • D'une tempête tropicale sur le vent est compris entre 63 et 118 Km/h
  • D'un cyclone tropical si le vent est supérieur ou égal à 119 Km/h

Avant tout : AN-TI-CI-PER !!!

La période cyclonique se situant généralement entre le mois de novembre et le mois d'avril, il convient de vérifier avant tous les éléments d'équipement et les structures de votre habitation.

Ainsi on contrôlera, dès le mois d'octobre :

  • la toiture : faire appel à un professionnel qui en contrôlera l'étanchéité et la solidité
  • la solidité des fixations des antennes et paraboles, des cuves à eau, des chauffe-eau solaires
  • les gouttières ainsi que les descentes d'eau pluviale : il est fréquent que les écoulements ne se font pas correctement du fait de l'obstruction de ceux-ci par des feuilles, herbes et terre (amenés par le vent et les oiseaux, si si !).
  • la végétation présente autour de votre habitation : les arbres devront être élagués de façon à ce que les branches ne soient pas susceptibles d'endommager la toiture et les façades de votre habitation.
  • la solidité des fermetures des fenêtres, portes et portails : c'est le moment de réparer tous les éléments de fermeture (crochets, crémones) qui seraient susceptibles de lâcher durant les fortes rafales !
cyclone-protection-caledonie-immobilier
  • Enlever tous les objets présents sur les terrasses et dans les jardins susceptibles de devenir des projectiles dangereux (planches, mobiliers de jardin, tôles, bidons...)
  • Haubanner les cases légères et les auvents
  • Enlever les toiles ombrières
  • Déverrouiller les portails automatiques coulissants (disjoncter le dispositif au tableau électrique) et placer les portails en position ouverte. Cette manipulation est à faire également sur les rideaux roulants disposant de panneaux "pleins ou partiellement pleins" fermant les accès aux garages exposés au vent. En effet, la pression exercée sur ces rideaux endommagerait gravement ces dispositifs.
  • Protéger les baies vitrées à l'aide de planches de contreplaqué (+ de 5mm d'épaisseur) placées à l'extérieur (si ces baies vitrées sont dépourvues de volets) ; à défaut, il est possible d'appliquer des bandes de papier adhésif de large épaisseur, en diagonale et en médiane ("en étoile"), sur les deux faces de la vitre, pour éviter toute projection de verre en cas d'impact d'objets emportés par le vent. Protéger de la même manière les grandes baies vitrées susceptibles de voler en éclat sous la pression du vent.
    ATTENTION : s'assurer que vous pourrez ouvrir à tout moment une porte ou une fenêtre du côté opposé au vent afin d'équilibrer la pression entre l'intérieur et l'extérieur de la maison
  • Dans les maisons non fixées au sol, déposer sur le plancher des objets lourds afin d'en augmenter l'adhérence
  • Débrancher le système de remplissage de la citerne d'eau pluviale
  • Garder à portée de main les outils nécessaires susceptibles d'être utilisés durant le passage du cyclone (marteau, scie, hache, clous, bâches, bidons plastiques, serpillières, seaux...)
  • Eloignez vous des fenêtres et portes
  • Eteignez les flammes nues (bougies), débranchez les appareils électriques (risque de court-circuit et d'incendie)
  • Coupez le courant électrique du réseau
  • Si une ouverture cède dans une pièce, entrouvrez une porte ou une fenêtre sur une façade opposée
  • Ne pas tenter de sortir pour consolider les protections des fenêtres et des portes
  • Ne pas toucher aux câbles électriques tombés à terre
123 accord
123 accord
123 Accord Nouméa Nouvelle-Calédonie Son métier : vous accompagner dans toutes vos démarches concernant la transaction, la gestion locative et la gestion de copropriété.

Comments are closed.